Lecture pour débuter la pratique du Zen

Des livres accessibles à tous dont la lecture sera une bonne entrée en matière pour aborder la pratique de la méditation zen. (Ces livres sont disponibles dans notre bibliothèque)

Couverture du livre silence vivant

Éveil et quotidien (sorti en septembre 2013)
Silvia Ostertag

Le chemin que propose Silvia Ostertag nous mène à faire l'expérience de la réalité de l'être et à une transformation de nous-mêmes, de notre quotidien et de notre action dans le monde. Elle explore tous les aspects de ce processus de transformation d'un être jusqu'à la réalisation de l'unité avec tout ce qui existe. Elle témoigne avec une grande sincérité des obstacles, étapes, et expériences qu'elle a elle-même vécus dans son cheminement personnel et illustre avec clarté et sagesse les grands thèmes de la quête spirituelle. Ses indications sont précieuses sur l'intégration de la voie au quotidien, sur la sortie des automatismes, sur la nécessaire vigilance du regard, la prise de conscience du sens de notre existence. Ce dont il s'agit dans le zen est l'expérience du Maintenant : expérience possible seulement si notre vigilance est en contact avec l'instant présent. «L'esprit du quotidien est le chemin.» La réalité absolue n'est pas séparée d'un iota de l'esprit ordinaire. «Marcher est zen, être assis est zen». L'auteur insiste sur le caractère universel de la pratique. Qu'elle parle de l'éveil, de l'illumination, source de tant de fantasmes et de représentations illusoires, qu'elle aborde les émotions, ou encore la pratique méditative, Silvia Ostertag trouve des exemples concrets, des images révélatrices, qui pointent toujours l'essentiel ; cet essentiel est... l'essence de la vie quotidienne. Silvia Ostertag, Rin'un Roshi, née en 1942 à Bâle et décédée en 2011. Formée en Thérapie Initiatique (par Karlfried Graf Dürckheim et Maria Hippius), elle est maître zen de l'école Sanbô Kyôdan. Elle a dirigé avec son mari la Bildungsstätte de Seeg en Allemagne, centre zen, et de pratique initiatique et artistique.

Extrait de l'introduction

Je revois encore très bien le moment où, en 2005, j'ai pris dans une librairie un recueil rédigé en l'honneur du 80e anniversaire du bénédictin et maître zen Willigis Jäger. Je feuilletais l'anthologie qui avait pour titre : «La mystique - spiritualité du futur» et y trouvai quelques auteurs et thèmes intéressants qui m'étaient - si je puis m'exprimer ainsi - déjà trop familiers pour que je me décide à acheter le livre. Mais il y avait dans la table des matières cette courte contribution de Silvia Ostertag avec le titre : «rencontre avec l'ombre». Je ne compris pas tout de suite, mais ma curiosité fut éveillée et je cherchai la page correspondante. Cela commençait par cette phrase : «Pas la moindre trace de silence quand j'essayai l'assise en silence pour la première fois.» Cela me plut ! Ce qui suivait était un récit très personnel d'une entrée pas vraiment facile dans la pratique de la méditation zen. J'achetai le livre !

Ce fut le point de départ pour une prise de contact qui a finalement mené à ce livre. Mon idée était de faire une interview avec Silvia Ostertag, un entretien concernant les questions fondamentales de la pratique de la méditation zen. Il ne s'agissait donc pas d'une conversation sur les questions plus vastes du dialogue interreligieux et de la transmission du zen en Occident - ceci n'est traité que brièvement. Il devait s'agir d'une conversation orientée très concrètement vers l'expérience de l'assise, une conversation qui traiterait des questions qui surgissent tout au long du chemin de l'exercice - exactement comme dans l'article cité ci-dessus, à travers lequel j'avais «fait connaissance» avec Silvia Ostertag.
J'espère y être parvenu avec le présent livre. Il veut introduire dans le monde des expériences diverses de la pratique du zen et traiter des sujets qui pourraient être importants à connaître pour notre propre cheminement ; il propose d'accompagner notre propre exercice, donner orientation et aide. Si je parle ici de l'exercice, il ne s'agit pas seulement de la méditation spécifique en position assise, c'est-à-dire l'assise en silence (zazen), mais également du quotidien, pendant lequel cet exercice trouve son prolongement. Ceci a son importance dans tous les chapitres, même s'il y a un chapitre spécialement consacré à ce sujet. Car le chemin du zen est le chemin de la vie, il concerne le tout de la vie. Quand, plus loin dans la conversation, il est question de méditation - ceci dit par rapport aux multiples formes existantes de méditation - il s'agit toujours de l'exercice du silence intérieur et de la présence, tel qu'il est pratiqué dans le zen.

 

Couverture du livre silence vivant

Silence vivant, Esprit et pratique
Silvia Ostertag

Se calmer, trouver le silence est pour nous quelque chose d'essentiel et qui nous manque tellement. Malgré cette aspiration, la plupart d'entre nous rencontrent de vraies difficultés pour y arriver.
Au fil des pages, l'auteur, riche de sa propre expérience, accompagne et encourage dans leurs efforts aussi bien le lecteur débutant dans l'assise en silence (zazen) que le pratiquant plus expérimenté. Par des accès toujours nouveaux, elle les invite à se mettre à l'écoute de l'insaisissable !
Ce recueil de textes offre une impulsion inspirante et précieuse pour parvenir à soi-même et pour, à partir de l'expérience du silence, se confronter à nouveau au quotidien.

Ce livre est un guide comme le fil d'Ariane qui a conduit Thésée à travers le labyrinthe. Il est comme un compas, un moyen à partir duquel on peut examiner si la direction du chemin est la bonne. Willigis Jäger

La voie retrouvée

La voie retrouvée : Redonner sens à sa vie
Willigis Jäger

Pour Willigis Jäger, moine bénédictin et maître zen, de plus en plus de personnes, et en particulier celles qui se sentent en marge des institutions religieuses, ont besoin d'un langage qui leur parle de leur expérience intérieure - que Willigis Jäger appelle " expérience mystique ". Langage seul capable de donner sens à une vie éclatée de tous côtés. Ces personnes, en plaçant ainsi l'expérience intérieure au centre de leur vie, contribuent en outre à un rapprochement entre les spiritualités d'Orient et d'Occident. Sans renier l'enseignement traditionnel et l'héritage de l'Occident chrétien, Willigis Jäger revendique le droit de regarder autrement les vérités révélées. Il apporte un éclairage nouveau sur certains mythes bibliques. Une " révélation " est pour lui quelque chose qui saisit l'être lors d'une expérience spirituelle fondamentale, souvent fruit d'un cheminement intérieur et non des seules pratiques religieuses. Willigis Jäger nous introduit avec force au cœur de la démarche des grands mystiques chrétiens et bouddhistes, à la lumière des découvertes les plus récentes de la psychologie. Dans ce livre, qui est aussi une méthode pratique, un viatique pour la quête intérieure et la connaissance de soi, il nous invite à un retour aux sources de la spiritualité. Et à une compréhension plus intériorisée et renouvelée du christianisme.

William Shankland

Biographie de l'auteur :
Né en 1925, Willigis Jäger a fondé et dirige le centre spirituel interconfessionnel Benediktushof, école de vie intérieure, à Holzkirchen en Allemagne. Il est considéré comme l'un des guides spirituels les plus importants d'Europe et a publié de nombreux ouvrages, traduits en plusieurs langues. La Voie retrouvée est son premier livre traduit en France.
Esprit zen esprit neuf

Esprit zen, esprit neuf
Shunryu Suzuki

Shunryu Suzuki, de la lignée du Zen Soto, était un descendant spirituel direct du grand Dogen. En 1958, à cinquante-trois ans, maître zen déjà profondément respecté au Japon, Suzuki-roshi vint aux États-Unis et s'installa à San Francisco. Ceux qui voulaient se joindre à sa pratique firent éclore sous sa direction le groupe de méditation dit Zen Center qui a essaimé en sept centres, y compris le Zen Mountain Center, premier monastère zen hors d'Asie. Il était sans conteste l'un des plus influents maîtres zen de nos jours. Ce livre est né d'entretiens familiers, en Californie.

Libre de soi, libre de tout

Libre de soi, libre de tout
Shunryu Suzuki

« Votre culture est basée sur l’idée de progrès personnel. […] Vous essayez toujours d’améliorer quelque chose. Peut-être la plupart d’entre vous s’assoient-ils pour améliorer leur zazen, mais les bouddhistes ne font pas grand cas de l’idée de progrès. En pratiquant zazen dans le but de vous améliorer, vous tentez peut-être de vous connaître d’un point de vue psychologique. […] dans le zen, nous comprenons le moi d’une manière bien différente. »

Avec la simplicité, l’humour et le bon sens qui ont fait le succès de Esprit zen, esprit neuf, les causeries réunies dans cet ouvrage invitent à saisir, au-delà des mots, le véritable esprit de la pratique zen. Aussi éclairantes pour les novices que pour les maîtres, elles ne sont jamais dogmatiques mais toujours incitatives : pédagogue exceptionnel, Suzuki s’attarde sur l’expérience, dédramatise les obstacles, sans jamais réduire la pratique à une technique. À travers une approche intime de la méditation, étendue à la vie entière, il nous appelle avec tendresse et fermeté à trouver notre voie. Sage et inspirant, ce livre est un guide formidable pour qui cherche la plénitude spirituelle.

Shunryu Suzuki (1904-1971), fondateur du Zen Mountain Center en Californie, fut l’un des premiers et des plus éminents maîtres zen japonais à initier les Occidentaux à la tradition du zen sôtô. Esprit zen, esprit neuf (Seuil, 1977), son précédent et jusqu’à présent unique recueil d’enseignements, a largement popularisé ce courant du bouddhisme.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Daniel Roche

Préface d’Éric Rommeluère

La source brille dans la lumière couverture

La source brille dans la lumière
Shunryu Suzuki

La source brille dans la lumière, son second ouvrage, reprend une série d'enseignements délivrés à Tassajara en 1970, suivi de dialogues avec ses disciples. Le thème en est des commentaires sur un texte essentiel du zen Soto, le Sandokai, un poème du VIIIe siècle du maître chinois Sekito Kisen. Au travers de ces commentaires, dans un langage toujours accessible, Shunryu Suzuki exprime toute la profondeur et la subtilité du zen et permet à chacun d'approfondir sa pratique et sa compréhension de l'enseignement bouddhique.

Indispensable pour tous les pratiquants du zen et pour tous ceux qui s'intéressent au bouddhisme, cet ouvrage précieux et vivant révèle la sagesse, la perspicacité et l'humour de celui qui fut l'un des plus influents maîtres bouddhistes du XXe siècle.